jovial

jovial

jovial, iale, iaux [ ʒɔvjal, jo ] adj.
• 1532; bas lat. jovialis « de Jupiter (dieu ou planète) » pris par les astrologues médiév. au sens de « né sous le signe de Jupiter », signe de bonheur et de gaieté; infl. prob. de l'it. giovale
Qui est plein de gaieté franche, simple et communicative. enjoué, gai, 1. gaillard, joyeux. Des hommes joviaux.
Par ext. Visage, air jovial. « Un homme à gros ventre et à joviale figure » (Hugo). Caractère jovial, humeur joviale.
⊗ CONTR. 1. Chagrin, 1. froid, hargneux, maussade, sombre.

jovial, ale, aux ou als
adj. Qui est porté à une gaieté familière et bonhomme. Humeur joviale. Ant. morose. (Le pluriel jovials est rare.)

⇒JOVIAL, -ALE, -AUX, adj.
A. — [En parlant d'une pers., de sa disposition d'esprit] Qui est gai, enjoué, enclin à rire, à plaisanter, de bonne humeur. C'est certainement un jovial garçon, car sa voix, sans aucun éclat, a un accent de gaieté secrète, véritablement irrésistible (BERNANOS, Soleil Satan, 1926, p. 168). Gros homme jovial, les joues pleines, le rire facile, il aimait parler guerre et politique (ROY, Bonheur occas., 1945, p. 49) :
... un homme rouge, jovial, à la fois parce que la fréquentation de la déchéance nerveuse ne l'empêchait pas d'être très bien portant, et aussi pour rassurer ses malades par le gros rire de son bonjour et de son au revoir...
PROUST, Sodome, 1922, p. 797.
SYNT. Gaillard jovial; gros paysan jovial; grosse fille joviale; religieuse joviale et rebondie; être coloré, gros et jovial; nature joviale; être naturellement jovial; être d'esprit jovial.
Emploi subst. « Veux-tu, lui demanda-t-il, me serrer un peu la colonne et me secouer le chapiteau, comme si nous luttions? » « Oui, répliqua ce jovial, très-volontiers » (CLADEL, Ompdrailles, 1879, p. 154). V. amuser ex. 9.
B. — [P. méton.]
1. [En parlant (d'une partie) du visage] Qui dénote la bonne humeur, la gaieté, l'enjouement, la joie de vivre. Face, figure joviale et épanouie; physionomie joviale; lèvres joviales; nez jovial. Le chapeau cavalièrement campé sur la hure, la mine joviale et satisfaite, il va au marché (HUYSMANS, Art mod., 1883, p. 217). On voyait apparaître au-dessus de son pupitre sa bonne tête chenue que fendait, sous les lunettes d'or, le large rire silencieux de sa bouche joviale (G. LEROUX, Parfum, 1908, p. 44).
2. [En parlant du comportement humain] Qui manifeste la bonne humeur, la gaieté, l'enjouement. Air, ton jovial; balourdise, bonhomie, boutade joviale. La sympathie se manifestait par les interpellations joviales des paysannes à fortes croupes, leurs rires gaillards (VERCEL, Cap. Conan, 1934, p. 73). Joseph s'était pris à pérorer de manière joviale et volubile (DUHAMEL, Combat, 1941, p. 152).
C. — [En parlant d'un inanimé concr., de phénomènes physiques] Qui dispose à la bonne humeur, à la gaieté par ses qualités agréables (beauté, douceur). Autant que tu le pourras, ne lui laisse lire aucun livre jovial. Il y a quelques traités de dévotion que tu peux lui permettre (BALZAC, Physiol. mar., 1826, p. 93). L'hiver n'a pas été gai, n'est-ce-pas? Espérons que l'été sera plus jovial! (FLAUB., Corresp., 1875, p. 168). L'arrière-saison, qui est presque toujours belle, ajoute encore à la joviale physionomie du pays (THEURIET, Mar. Gérard, 1875, p. 193).
Prononc. et Orth. : [], masc. plur. [-o]. Att. ds Ac. dep. 1694. Masc. plur. -als (var. de -aux) ds DUB., Lar. Lang. fr., DAVAU-COHEN 1972, Lexis 1975. Étymol. et Hist. 1. 1546 « influencé par la planète Jupiter » (RABELAIS, Tiers Livre, éd. M. A. Screech, chap. 38, p. 262 : f. [ol] celeste, f. jovial, f. mercurial); 1588 « de Jupiter » (DU BELLAY, trad. de Frascator, Syphil., I, 132-152 ds Œuvres, éd. H. Chamard, t. 6, p. 411 : L'Astre Jovial); 2. 1549 « bon, qui aime la gaieté (parce qu'influencé par la planète bénéfique de Jupiter) » (A. DU MOULIN, Chirom., p. 250 ds GDF. Compl.). Empr. à l'ital. gioviale, attesté au sens de « qui concerne la planète Jupiter » dep. 1317-21 (DANTE, Paradis ds BATT.) au sens de « soumis à l'influence bénéfique de la planète Jupiter » dep. le XIVe s. (chez un commentateur anonyme de Dante, ibid.) et au sens de « joyeux » dep. av. 1566 (A. CARO, ibid.), lui-même empr. au lat. tardif jovialis « de Jupiter », dér. de Jovis, génitif de Jupiter. Fréq. abs. littér. : 245. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 239, b) 246; XXe s. : a) 572, b) 361.
DÉR. Jovialement, adv. D'une manière joviale. Le curé de Saint-Henri satisfit tous ses consultants, certains en quelques mots rapides, au milieu de la conversation générale à laquelle lui-même prenait part jovialement (HÉMON, M. Chapdelaine, 1916, p. 156). Le commissaire du bord me reçut jovialement à la coupée et m'attribua la cabine numéro 13, la seule qui soit toujours libre jusqu'à la dernière minute (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 41). []. Att. ds Ac. dep. 1878. 1re attest. 1831 (A. DE MUSSET, art. publié dans le journal Le Temps, 28 mars ds Œuvres, t. 9, p. 76); de jovial, suff. -ment2. Fréq. abs. littér. : 16.
BBG. — HOPE 1971, p. 203. - MIGL. Nome propr. 1968 [1927], p. 144.

jovial, ale, aux [ʒɔvjal, o] adj.
ÉTYM. 1532; lat. impérial jovialis « de Jupiter » — dieu ou planète —, pris par les astrologues médiévaux au sens de « né sous le signe de Jupiter », signe de bonheur et de gaieté; infl. probable de l'ital. giovale.
1 Qui est plein de gaieté franche, simple et communicative, comme une personne contente de vivre, un bon vivant. Enjoué, gai, gaillard, joyeux. || Un homme jovial (→ Exubérant, cit. 5; héros, cit. 38). || Une joviale personne. || De bonne humeur, jovial et cordial (→ Fier, cit. 13). || Des hommes joviaux (Littré).Par ext. || Visage, air jovial. || Une mine joviale de bon papa. || Face joviale et réjouie. || Caractère jovial, humeur joviale (→ Établissement, cit. 5).
1 Il est gai, jovial, familier (…)
La Bruyère, les Caractères, XI, 123.
2 C'était un homme à gros ventre et à joviale figure qui embrassait bruyamment une fille de joie, épaisse et charnue.
Hugo, Notre-Dame de Paris, I, II, VI.
3 C'est certainement un jovial garçon, car sa voix, sans aucun éclat, a un accent de gaieté secrète, véritablement irrésistible.
Bernanos, Sous le soleil de Satan, p. 157.
Littér. (Choses). || Un « livre jovial », gai, plaisant.
REM. Le plur. masc. jovials est attesté, concurremment à joviaux.
2 (Mil. XVIe, Ronsard). Didact. De Jupiter (le dieu).(XXe). Jovien.
CONTR. Bilieux, chagrin, froid, maussade, sombre, triste.
DÉR. Jovialement, jovialité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Игры ⚽ Поможем сделать НИР

Regardez d'autres dictionnaires:

  • JOVIAL — (буквально  весёлый)  язык программирования, в основе которого лежал язык IAL (International Algorithmic Language), один из первых диалектов Алгола, в дальнейшем усовершенствованный и получивший название OVIAL (Own Version of the IAL).… …   Википедия

  • jovial — JOVIÁL, Ă, joviali, e, adj. Bine dispus, vesel, voios, glumeţ, comunicativ. [pr.: vi a ] – Din fr. jovial. Trimis de cata, 27.04.2002. Sursa: DEX 98  Jovial ≠ mâhnit, mohorât, posomorât, sumbru, trist Trimis de siveco, 03.08.2004. Sursa:… …   Dicționar Român

  • jovial — jo vi*al, a. [F., fr. L. Jovialis pertaining to Jove. The planet Jupiter was thought to make those born under it joyful or jovial. See {Jove}.] [1913 Webster] 1. [capitalized] Of or pertaining to the god, or the planet, Jupiter. [Obs.] [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • JOVIAL — Paradigmen: imperativ, strukturiert, prozedural Erscheinungsjahr: 1959 Entwickler: Jules Schwartz wichtige Implementierungen: USAF JOVIAL Integrated Tool S …   Deutsch Wikipedia

  • jovial — adjetivo 1. (ser / estar; antepuesto / pospuesto) Que está o tiende a estar de buen humor, alegre, y dispuesto a decir cosas graciosas y a gastar bromas: El tono es jovial y divertido. A pesar de su enfermedad, está siempre jovial, con ganas de… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • Jovial — may refer to:* Brice Jovial (born 1984), French football striker * Jovial (watch), a Swiss manufacturer of watchesee also* JOVIAL (programming language) …   Wikipedia

  • jovial — Adj umgänglich, leutselig erw. fremd. Erkennbar fremd (16. Jh.) Entlehnung. Wohl über frz. jovial (aus it. gioviale) entlehnt aus l. ioviālis von heiterer Gemütsart , eigentlich zu Jupiter gehörig , zu l. Iovis Jupiter (l. iovis aus * dju neben * …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • jovial — JOVIAL, [jovi]ale. adj. Gay & joyeux. Humeur joviale. esprit jovial. il est jovial. un conte bien jovial …   Dictionnaire de l'Académie française

  • jovial — jovial, ale (jo vi al, a l ) adj. 1°   Qui appartient au dieu Jupiter (sens absolument inusité aujourd hui). L ambroisie joviale, comme dit Ronsard. 2°   Terme de pharmacie. Pilules joviales, pilules dans lesquelles il entrait un sel d étain,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Jovial — bezeichnet: die Jovialität, ein wohlwollend herablassendes Verhalten eine Variante der Programmiersprache Algol 58, siehe JOVIAL Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demselben Wort bezeichneter …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”